Communication Amicale avec mon Mental ou comment m'apaiser et me libérer

Si l'on revient sur des décennies de croyances, nous allons nous apercevoir que de se

parler à soi même a toujours été très mal vu et très mal juger.

Sans doute à l'époque savaient-ils que de laisser libre court à cela, empêchait certains

d'avoir le pouvoir sur la majorité d'entre nous.

Ainsi nous laisser croire que c'était tomber dans la folie que de communiquer avec soi,

était préférable car cela nous limitait à un état de conscience qui était profitable pour

beaucoup et faisait naître une manipulation mentale qui allait perdurer, nous privant

d'une grande partie de notre potentiel et par conséquent de notre bien être qui en

découlait.

La communication avec soi est pourtant primordiale lorsque l'on démarre un chemin

d'éveil et un travail d'introspection.

Car cette communication est la clé de chaque porte qui se présente en nous.

Nous en avons un trousseau entier car il y a autant de portes que nous avons de

blessures à guérir.

Donc une communication particulière à chaque passage sera nécessaire.

Cette communication est à avoir avec notre être en entier,mais principalement avec

notre mental.

Pourquoi!?

Car notre mental  contrairement à ce que l'on peut croire ou nous avoir fait croire ou

avoir lu ou entendu, est le gardien de notre âme.

Ce gardien comme son nom l'indique se poste devant chaque porte et chaque barrière

qu'il va avoir posé après chaque blessure que nous avons vécu.

Et c'est donc lui qui va décider si oui ou non la barrière sera levée et la porte sera

ouverte.

Ce qu'il faut savoir,c'est que notre mental est à la base un superbe copilote.

Il est, comme je l'avais écrit dans un précédent article, notre raisonnement, celui qui

va permettre aux demandes de notre âme de prendre forme.

Il est aussi notre "garde fou", car il est la rationalité dont nous avons besoin pour garder

un ancrage nécessaire à notre équilibre et notre bien être,nous évitant toutes sortes de

dérives.

Il nous montre nos limites,nous assurant ainsi un équilibre de notre potentiel énergétique

et nous évitant ainsi l'épuisement.

Il est donc une partie à ne surtout pas négliger ou rejeter car sans lui, toute action

est impossible.

Mais là où la communication avec lui devient primordiale, c'est qu'en lui réside une

partie que l'on appelle l'égo (sur lequel j'avais écrit ici)

Notre ego est cette petite voix que l'on entend souvent nous dire "fais attention!".

C'est notre ego qui a posé les limites dans lesquelles nous nous sommes enfermés.

C'est aussi lui qui "contrôle" nos moindres faits et gestes, nous freinant sans cesse en

ressortant de ses tiroirs et nous mettant devant le nez, nos plus grandes peurs.

C'est notre égo qui décide de lever les barrières pour lâcher prise.

Cet égo on en entend énormément parler,il est sujet à beaucoup de critiques, parfois

assez dures et injustes.

Car rappelons que notre égo n'est que le "garde barrière".

Il est notre "mère poule" qui a à des moments précis de notre vie, eu besoin de poser

des carapaces afin de protéger notre esprit et notre âme de trop grandes

souffrances.

Cela était donc dans le seul but de nous préserver.

Ces souffrances,comme je l'avais déjà écrit, si elles n'ont pas été acceptées et libérées,

continuent de vivre en nous et nous à travers elles et surtout à travers la vision de notre

égo.

A travers la vision de cette mère poule qui surprotége son petit blessé.

C'est pour cela qu'il est primordial de réapprendre à communiquer avec son mental, car

lorsque durant notre chemin d'éveil, un état de conscience se modifie et grandi, le mental à

besoin d'être rassuré sur ce qui est en train d'évoluer et de changer en nous.

Car ces états de consciences sont accompagnés d'un nettoyage ou purification, selon

comment chacun le nomme.

Cette purification est dû à une partie de nous avec laquelle nous nous reconnectons et

qui à cet instant va se dépoussiérer et se décharger de tout ce qui l'encombrait et bloquait

la circulation des énergies nécessairent à une bonne connexion et un bon équilibre.

Notre mental dans un premier temps, va résister et nous créer toutes sortes de maux

physiques et psychique par réflexe de protection, afin de nous éviter une souffrance

supplémentaire.

A cet instant, il est nécessaire de le voir avec beaucoup de compassion et plutôt que

de lutter avec lui, de le rejeter ou le blâmer, le mieux sera de mettre nos "croyances"

et "préjugés" de côté et de communiquer avec lui, lui parler et le rassurer en lui laissant

le temps de digérer ce qui vient d'être "découvert", afin qu'il puisse l'assimilé pour enfin

lever la barrière qu'il avait posé et nous libérer en toute conscience et définitivement.

De cette communication régulière, va naître un échange complice, mature et responsable

avec cette partie importante de nous même, un échange riche et libérateur, des libérations

profondes et définitives.

Cet échange quotidien va ainsi faire grandir intérieurement, l'apaisement et la confiance

dont nous avons besoin pour avancer sereinement car il n'y aura plus lutte, mais échange

et acceptation.

Il va aussi "permettre" de retrouver une communication avec d'autre parties importantes

de nous même, qui étaient jusqu'alors très difficile d'accès et avec lesquelles la connexion

était quasi nul, ou carrément inexistante.

Grâce à cet échange quotidien avec notre mental, ces parties importantes comme notre

enfant intérieur ou notre corps physique etc... , vont être de nouveau accessibles et la

communication avec elles va être à son tour, de nouveau possible.

Une communication qui avec le temps, sera de plus en plus fluide, douce et légère et

qui petit à petit amènera un équilibre, dû à l'alignement de ces parties reconnectées.

Q'elle soit extérieure comme intérieure, souvenez-vous, que la communication est

"Libératrice".

Que nous sommes fait pour communiquer entre nous et avec nous m'aime.

Car ces communications, ces échanges et partages sont nos plus grandes Libérations,

nos plus belles richesses et nos plus pures Ouvertures.

Chaque partie de nous à une fonction très précise et fait partie de tout un équilibre.

La seule partie que nous rejetons ou ignorons, brise cet équilibre.

C'est pour cela qu'il est nécessaire, pour notre être en entier, d'être dans l'Amour,

la compassion et l'indulgence, si nous souhaitons retrouver un bien être solide et définitif.

Dans la l'Amour, la Paix, la Joie et l'Harmonie.

Virginie.

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×