L'effet de Résonance sur nos enfants

Quand tu guéris de ton passé,tu libère ton Enfant de cette Fatalité

Depuis quelques jours,plusieurs signes m'ont été donnés afin que je vous parle de "l'importance" et la "nécessité" de vivre et laisser aller vos émotions liées au passé,cela sans vous cacher vis à vis de vos enfants.
Les énergies du moment étant très remuantes,elles nous poussent à libérer le passé pour enfin oser "être" "aimer" "vivre".
C'est énergies nous demandent aussi par effet de Résonance de libérer nos Enfants afin de les "alléger" et les Âme-ner à "être" eux même au cours de leur vie.
Même si votre premier réflexe est de vouloir les protéger ,ce qui est compréhensible,il est nécessaire de leur montrer que tout dans une vie doit "être" vécue "Librement" sans "Re-tenue" et sans "Jugement".
Le fait de "Partager" vos émotions avec eux,contrairement à ce que vous pourriez "Penser",les libère et les rassure,leur montrant qu'ils ne sont pas seul à vivre cela,leur montrant que vous êtes aussi sensible qu'eux et que cela est normal et humain,leur donnant une place en vous ouvrant à eux et surtout les libérant du poids "gênant (gène-en)" et "inconscient" laissé du passé par transmission de génération en génération.
Si je vous en parle c'est tout d'abord parce que j'ai eu des questions de personnes concernant cela et c'est aussi pour l'avoir vécue moi-même.
Comme vous le savez, il y a maintenant plus de 20ans,ma maman a quitté ce monde.
Je pensais réellement avoir fait le deuil et avoir "digéré" ce départ et cette absence.
Jusqu'à il y a quelques jours,période de remue ménage intérieur comme pour beaucoup  .
La vie me représente donc ce jour là,ce que j'ai à libérer pour avancer plus "légère".
Ce jour là mes enfants me posent des questions sur leur grand-Mère,je leurs répond comme à mon habitude sans me cacher,car cela n'a jamais été un sujet tabou,bien au contraire,cela a toujours été un plaisir et une fierté de leur faire connaitre à travers mes souvenirs.
Puis d'un coup,subitement,je sens les larmes monter et couler sans pouvoir les retenir.
La première réaction de mes enfants a été d'être déstabilisés,normal puisque cela ne m'était jamais arrivé car je retenais inconsciemment ces émotions.
Ils ont ensuite été dans l'empathie,puis m'ont posés des questions quand à ces émotions,je leur ai répondu en toute transparence concernant ce que je ressentais de l'absence de ma maman.
Je les ai vu entrer ensuite dans une totale compassion envers moi ,envers leur grand -mère et envers mon histoire qui par résonance était la leur.
J'ai ensuite constater dés le soir même et dans les jours qui ont suivis,que cette transparence de ma part avait débloqué quelque chose en eux et les avaient ouvert à leur tour et libéré d'un poids qui ne leur appartenait pourtant pas.
C'est maintenant,en cette période de grands mouvements et de déménagements que vous allez les aider à se libérer de poids pesants et encombrants 

Liberation

Commentaires (1)

Marc OZDEMIR
  • 1. Marc OZDEMIR (site web) | 27/08/2014
La lecture de cet article ne peut que me réconforter dans un tour d'horizon que j'avais entrepris avec l'aide d'un psychologue clinicienne..
Je le savais et plus meme, je me doutais bien qu'au niveau de mes ancetres il y avait des choses pas clarifiées du tout, ceci depuis mon enfance tout de meme.
Enfin, j'ai pris les taureaux par les cornes donc j'ai consulté cette personne. J'ai été servi, si je puis me permettre.

Alors votre article tombe a point nommé. Merci du fond du coeur.
Ok, point de secret, l'İssue est toujours la meme, comprendre, digérer et pardonner..aimer..
Aimer le pére, encore plus adorer la mére, dire au frére ainé qu'on l'aime malgré son départ si tot, comprendre les ancetres etc etc..
L'amour vous rendra libre disait un bien pensant, je ne demande qu'a lui donner raison a celui-la et de toute mon ame :)

Meme si, les mécanismes venant d'un temps lointain, les conformités inconscientes etc etc ne s'effaceront pas en deux clics..
Meme si, avec le temps il y a toujours cette attente, celle de savoir a quel moment serons-nous débarassé enfin de ce bourbier ancestral pour devenir qui nous sommes réellement..

Meme si, pressé par le temps, par l'age, par une envie toujours débordante ( pour l'instant ) de se réaliser conformément aux désirs enfouis, pressé que nous sommes de nous défaire de ce doublon qui nous correspond pas et qu'on en veux pas alors qu'au fond de nous il y a le véritable nous, voila le dilemme posé, patienter et travailler devenir un as de la pérsévérance..

Alors on a l'impression de tout reprendre. C'est cela le plus dur, mais bon..

Baguette magique n'y est que dans les romans, quel dommage :) mais au moins ça, je le sais :) en tout cas merci pour votre article. Le lire m'a fait du bien. Excellente semaine <3

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×