L'Empathie

Mon Nom c'est Bob l'éponge

Eh ben!que de chemin parcouru depuis mon réveil...
Un chemin très enrichissant et surtout libérateur.
Bon!c'est vrai qu'il reste encore un sacré travail à effectuer,mais je suis quand même contente de "moi"! ;)
Surtout qu'il y a quand même des moments ou ça redescend et que l'on remet beaucoup de choses
en question sur soi et sa démarche.
C'est vrai qu'au début c'est un remue ménage intérieur et automatiquement extérieur,vu que les deux
doivent finir par s'accorder.
Ben oui!c'est logique on doit finir par accorder sa vie intérieur avec sa vie extérieur!
Ça parait compliqué les premiers temps parce qu'on ne sait pas par quel bout commencer,vu que tout
a été remué,puis chaque élément fini par trouver sa place.
A ce moment j'en suis au rangement,mais je m’épuise assez vite et facilement!j'ai gagné en détente,
mais pas encore en énergie,je me demande pourquoi à plusieurs reprises!c'est vrai pourquoi!???.
Déjà parce que lâcher prise fait se re-lâcher,donc nous rend un peu raplapla,mais c'est un autre
manque d'énergie que je ressent,comme si on m'aspirait mes forces!étrange.
C'est finalement en faisant ma fouine sur le net que je vais découvrir ce qu'il se passe!aha.
Une vraie révélation vient de m'être faite!et cette révélation est que je suis EMPATHIQUE
(je le mets en majuscule pour le degré!ihi).
Wouah!mais je ne savais pas que l'empathie pouvait déclencher tant de maux!!!
Pour moi être empathique c'était une super ultra qualité (dixit mon ego,le rusé),pour moi c'était :
Etre à l'écoute de tous le monde
Servir tous le monde
Comprendre tous le monde
Et j'en passe...
Ah non non non ma ptite dame!
Ça va pas du tout ça!
Ben oui!comment peut-on se retrouver soi si nous sommes sans arrêt à faire à droite et à gauche
pour les uns et pour les autres!
Être dans l'empathie c'est bien,et si elle est existe c est qu'il y a une raison,c'est que notre cœur
est ouvert,mais tout comme notre mental,il faut apprendre à la canaliser!
Parce qu'une empathie non canaliser ça donne quoi!? Je sais je sais!euh...Bob l'éponge!!!
Et oui une empathie non canaliser nous fait donner et ressentir à l'extrême.
En fait c'est tout simple,
Quand nous sommes dans l'empathie pour quelqu’un et que cette empathie n'a pas de limite,on
absorbe toutes les émotions de la personnes,toutes sans exceptions.
Alors sur une personne ça va encore,mais quand c'est avec tous le monde ,là ça devient carrément
ingérable pour nous,du fait que nous sommes complètement submergé par ce flot qui ne nous
appartient pas et qui vient s'ajouter au notre.
Pourquoi!?parce qu'a cet instant je ne suis plus dans mon espace vitale qui lui en plus est totalement
ouvert,j'ai dépassé la frontière et donc je reçois tout de plein fouet.
Pour imager ,c'est comme si vous laissiez la porte de votre maison tout le temps ouverte.
Alors bien sur on ne va pas partir dans l'autre extrême qui serait de tout verrouiller et de rajouter des
blindages par dessus!on va juste essayer de trouver le juste milieu.
De façon à se préserver tout en gardant le plaisir de tendre la main si besoin est.
Alors comment je peux le trouver ce juste milieu!?
Eh bien en sachant et acceptant de prendre du recul quant à ces personnes,proches,très proches
ou moins proches.
Car ce recul va nous placer dans une position où l'on aura une visibilité très claire, qui dans un
premier temps va nous permettre de faire la différence entre nos émotions et celles de la personnes,
ce qui est déjà énorme,et ensuite voir si il est nécessaire de s'investir d'une manière ou d'une autre.
Ce pas de fait est déjà un très gros gain d'énergie.
Je le constate très rapidement!!(enfin aussi rapide qu'est un boulet!ihi)
A partir de là je me penche un peu plus sur la question et vois jusqu'où peut aller cette empathie
hyperactive!
Je me rend compte que lorsqu'elle n'est pas canalisée du tout on se perd vraiment petit à petit car
on vit totalement en fonction des autres et totalement pour les autres,nous devenons l'autre
émotionnellement sans que cela ne nous interpelle plus,jusqu'à épuisement.
Cela dù au fait que nous n'avons plus conscience de notre propre espace vital nécessaire à notre
bien-être ,il n'y a plus de limites,tout est mélangé,et pour peu que les émotions des autres fassent
raisonner en nous les mêmes,liées à des blessures enfouies et bien là c'est doubles doses.
C'est pour cela qu'il est vraiment important à mon sens d'apprendre à canaliser notre empathie
parce que c'est avant tout une merveilleuse et belle qualité qui nous fait avoir le cœur plein de chaleur.

Commentaires (1)

Céline
  • 1. Céline | 17/09/2014
Bonjour, votre blog est très intéressant. Vous vous exprimé de façon claire et conçise. J'aurai juste une petite question, suite à la lecture de cette article, comment canaliser notre empathie ? merci par avance. Cordialement Céline

Ajouter un commentaire