La dépendance Affective,les Liens d'attachement

Je te tiens,tu me tiens par la Barbichette

Mais qu'est ce que c'est que ce titre!
Et pourtant!il en dit long
En effet,nous avons dans notre vie développer des liens de dépendances avec beaucoup de
personnes.
C'est un réflexe pour la plupart d'entre nous,car cela nous rassure.
La quasi totalité du temps nous ne sommes pas "conscient"de ces liens pour lesquels nous avons
donné notre accord.
Si je vous en parle aujourd'hui, c'est parce que ça me parait "essentiel"de vous montrer que cela joue
un rôle très important dans le processus de ré-ouverture à "soi".
En effet,tous ces liens créés sont comme des dizaines de fils branchés à vous et qui sans que vous
le sachiez ,vous pompent votre énergie,vous épuisent et donc vous freinent dans votre travail de
re-trouvailles avec vous même.
Ces liens,nous les créons,car comme je vous l'ai dit,ils nous rassurent,ils permettent "un temps" de
combler des vides en nous,d'apaiser des peurs qui nous viennent de mémoires anciennes encore
ancrées en notre intèrieur et dont nous n'avons pas conscience.
Ces mémoires tant qu'elles ne sont pas re-connues et évacuées vont nous faire vivre selon leur besoins.
Pour continuer de vivre et d'être alimentées,elles vont se servir de notre mental,qui lui va nous faire
"penser" en fonction d'elles.
C'est à partir de ce fonctionnement que nous allons créer toutes sortes de liens avec les autres,selon
ce qu'ils ont à combler en nous et nous en eux.
Mais au long terme,ces liens vont être nocifs car ils vont petit à petit nous faire nous éparpiller et ne
plus vivre qu'en fonction des besoins des uns et des autres,nous faisant croire que notre bien être c'est cela.
Il est évident que quand je parle de lien,je ne parle pas de la relation en elle même,mais bien du rôle
que nous décidons mutuellement et souvent inconsciemment de tenir dans cette relation.
Donc quand je dis qu'il est nécessaire de couper les liens,cela veut dire qu'il est nécessaire de mettre
en lumière ces peurs qui nous font créer la situation que nous vivons.
Donc évacuer cette peur,c'est couper les liens toxics qui nous unissent à la personne,sans pour autant
arrêter cette relation.
Car il y a des relations que nous ne pouvons pas arrêter et avec lesquelles il nous faut  vivre
quotidiennement,mais qui nous étouffent et nous vident,comme par exemple avec nos propres enfants.
C'est ce qui m'est arrivé à moi!
Eh oui!!!
J'avais en moi certaines mémoires du passé qui sans que je m'en rende compte m'avaient mené à créer
une vie qui avec le recul et les années,m'avait fait me perdre, car contrairement à ce que mon mental
me faisait penser,cette manière de vivre n'était pas en accord avec mon véritable moi,donc pas en accord
avec mon cœur mais totalement avec mon mental.
J'avais cette mémoire en moi de l'abandon et de l'insécurité.
Comme je vivais entre autre à travers cette mémoire,cela m'a poussé à choisir la personne qui allait
me permettre de créer une vie qui comblerait ces vides intérieur du à ces mémoires non reconnues
qui me bloquaient en grande partie la connexion à mon cœur.
Comme j'avais besoin d'être vu et d'exister,je le faisais au travers du regard des autres.
Je faisais pour les uns,pour les autres,mes enfants y compris,je vivais quasiment tout "à leur 
place"ne faisant qu' alimenter et grossir de plus en plus ces liens invisibles que j'avais créé.
Mais!parce qu'il y a souvent un mais!!!
en vivant "à la place des autres"nous en perdons la nôtre et envahissons celle de l'autre,ne laissant
du coup pas l'espace nécessaire à leur "marche d'action"et les empêchant de se responsabiliser.
De plus cela nous permet de ne pas écouter comme je vous l'ai dit ce que notre cœur a à nous dire
concernant ce qui l'étouffe et lui crée de la souffrance.
Cela nous permet d'éviter cette souffrance.
C'est une façon de se "voiler"la face et de ne pas se mettre face à ses propres erreurs.
Il est vrai que c'est difficile d'y voir "clair"lorsque que notre mental a pris toute la place,mais il est
nécessaire à un moment,de se poser les bonnes questions sur ce qui peut créer notre "mal-être".
Il en est de notre responsabilité à chacun.
C'est pour cela qu'il est important de finir par couper tous ces liens de dépendance,car avec le temps,
ils finissent par vous vider de votre énergie,et vous couper à leur tour de vous même.
Même si il est difficile de l'accepter,même si cela fait peur ou culpabiliser,c'est un acte nécessaire et
dans certains cas vital pour vous et pour l'autre.
C'est un Respect mutuel que chacun se doit.
C'est à cet instant précis qu'il faut dire stop au mental pour laisser la "voix" de votre cœur parler et la suivre.
Ce sera le plus grand acte d'amour que vous pourrez donner à vous même,aux votre et à tous.
Cet acte vous permettra de vous libérer pour vous re-lever et avoir ainsi une vision plus "claire"de
l'ensemble car vous vous sentirez plus léger.
Vous vous serez re-trouver et aurez re-trouver votre véritable "place",cette même place qui vous
fera vous épanouir,vous ouvrir à la vie avec joie et "en-vie",cette place que vous avez décidé de venir
incarner par ce chemin que vous arpentez chaque jour depuis votre venue au"monde" celle la même
qui à pour but de vous rappeler qui vous êtes.

Ajouter un commentaire