La Foi

Il était une Foi

Comme vous avez pu le découvrir à travers mes articles,mon parcours vers le bien-être et la paix
intérieure est parfois tumultueux et j'ai souvent eu l'impression que j'escaladais une montagne qui
n'en finissait pas.
Mais toujours cette volonté qui grandissait en moi et surtout cette foi qui revenait.
La foi est quelque chose qui m'a habité depuis enfant,quand je dis foi je ne parle aucunement de
religion ou autre,parce que je suis athee.
Je parle bel et bien de la vie.
J'avais une foi incommensurable en la vie et tout ce qu'elle comportait.
Même si elle m'a fait vivre la plus douloureuse des séparations en rappelant très tôt ma maman,
j'avais foi en elle.
Et puis avec les années,elle m'a secoué très très fort,en me mettant face à ma plus grande déchirure
et plus grande peur qui à été la pathologie cardiaque de mon fils et tout le vécu qui va avec.
A cette période mon coeur s'est coupé en deux,comme si inconsciemment je prenais une partie de
ce dont il était atteint pour l'accompagner dans cette épreuve.
Dans mon esprit à ce moment ça a été "à la vie,à la mort".
Cet à cet instant que ma foi en la vie à commencé à décroître.
Je la vivais,mais plus avec cette même spontanéité,plus cette même legereté.
Je la vivais ou plutôt la sur-vivais,car je n'acceptais pas cet affront énorme qu'elle me faisait.
Cela à duré quelques années avant que j'ai une prise de conscience concernant le fait que je m'étais
coupé d'elle et donc de moi.
Jusqu'à ce jour ou mon "réveil turbulent à sonné"(article précédent)!
et quelle sonnerie!!!je ne pouvais pas la raté ou ne pas l'entendre.
C'est là que le travail en profondeur à commencé,et que je suis parti à ma recherche.
Heureusement il me restait un petit bout de"foi"que j'avais conservé bien soigneusement au fond
de mon coeur,c'est grâce à ce petit bout que j'ai pu continué.
Plus j'ai avancé vers moi plus je l'ai senti se développer,tout doucement à mon rythme.
Et puis un jour ma petite voix intérieur à commencé à se faire entendre à nouveau,
bon elle était un petit peu enrouée!!!aha
Mais quel plaisir de la ré-entendre et de pouvoir me guider grâce à elle.
Eh oui! car cette petite voix n'est autre que notre guide intérieur,c'est d'ailleurs notre premier guide.
Je dis premier car au fil de ma recherche j'ai aussi re-découvert que nous en avions d'autres des guides.
Bon je vous avoue que les premiers temps j'ai un peu refusé de l'entendre.
Ben oui! pas évident quand on à l'im-pression depuis toujours d'avancer et de surmonter les épreuves seules.
Donc il est vrai qu'au début j'ai un petit peu rejoué ma crise d'ado en me disant "ah non non non,
ça c'est trop facile,soit disant ils ont toujours été là!?ah oui!et ils étaient où quand j'ai été séparer
de ma maman ou quand mon fils est né avec sa pathologie!?
Eh bien là!ils étaient là!!!
A veiller,me soutenir et me guider même si je n'en n'avais pas encore conscience.
Même si depuis enfant je sentais et savais qu'il y avait autre chose au-delà de tout ce que l'on
pouvait voir avec nos yeux,même si pour moi la mort n'était pas une fin,même si je sentais que tout
vivait toujours après le décès d'une personne,et bien là je "n'acceptais" pas d'entendre que malgré
toutes mes épreuves,des guides avaient veillé sur moi.
Pourtant à contrario je le sentais pour ma maman,je sentais qu'elle avait toujours été là avec sa
bienveillance et son amour que je lui connaissais,je savais aussi qu'elle me guidait parfois,notamment
au travers de mes rêves,mais je n'autorisais qu'elle et aucun autre. 
Ça c'est mon côté rebelle!oups
Et avec un petit peu de temps,bon un peu plus qu'un petit peu c'est vrai!je me suis dit et pourquoi pas!?
Allons y pour plusieurs guides.
J'y allais à taton!ça c'est mon côté sauvage!re-oups
Et puis un jour où je cherchais un livre ,je découvre celui de Sonia Choquette "Demandez à vos guides".
Ce livre à été le premier à me faire accepter l'existence des guides dans ma vie.
je dévore le livre et me rend compte qu'il y en a beaucoup et de toutes sortes.
Donc je décide de tester!
ben oui attendez,on est mefiante ou on ne l'est pas!
Le lendemain je roulais et je demande dans ma tête comme il était écrit dans le livre:
s'il vous plaît j'aimerais une petite place pour me garer!
rien dans l'instant!
Je renouvelle ma demande et motive ma fille à le faire avec moi et la paf!une voiture juste devant
s'en va et une place se libère!Wouah alors ça c'est fort.
Tant et si bien que le lendemain je recommence histoire d'être certaine que ce n'était pas un coup
de chance, et de nouveau une place!!!
J'ai continué mes test puis finalement j'ai décidé d'ouvrir ma porte tout simplement,enfin entrouvrir d'abord!
J'ai continué à leur parler et à les remercier,pour certaines fois revenir un petit peu en arrière,
normal vu que mon égo me disait "mais tu es barge ma pauvre fille"!
Puis quand j'avais calmé mon égo,je reparlais à mes guides et leur demandais d'être près de moi,en les remerciant.
Avec le temps cette communication est devenu naturel.
Plus je leur parlais et plus je les ressentais,
Je ressentais souvent comme des guilis sur le haut de la tête ou une chaleur sur une partie du corps,
un apaisement.
J'avais aussi des moments d'inspiration soudaine que je ne pouvais ni contrôler ni contenir,pour
beaucoup de mes articles je me suis sentie pousser et aider.
Eh bien ce sont eux aussi!!!
Je sentais comme une énergie autre qui m'envahissait et me donnait les mots justes,qu' habituellement
je n'aurais pas réussi à exprimer et extérioriser.
Ça c'est mon côté coffre fort!rere oups!
J'ai donc continué sur ma lancée à communiquer avec eux,selon mes humeurs,mes degrés de lâcher prise
,d'acceptation et selon ce que je traversais.
Car il y a eu des périodes où j'étais dans le rejet total,mais je me rattrapais ensuite en les remerciant
pour l'aide qu'ils venaient et allaient encore m'apporter.
Ben oui nous ne sommes pas parfait et heureusement!
C'est de cette manière que j'ai réussi à avancer,en suivant les petits cailloux qu'ils semaient pour moi,
c'est de cette manière que mon chemin s'est tracé,j'ecoutais mon guide intérieur (mon intuition et mes ressentis)
et je portais attention aux signes que mes guides m'envoyaient.
Cela se traduisait par une chanson qui me venait en tête,un livre qui me tombait devant le nez etc etc,
je tentais de rester au mieux ouverte à leurs signes.
j'ai fais de mon mieux tout simplement.
Et cela à été et est encore très bénéfique,pour moi comme pour mon entourage.
Car c'est grâce à leur aide et leur soutient que le chemin est plus facile à défricher,car lorsque l'on
s'ouvre à eux ,ils nous éclairent automatiquement,qu'on en ai conscience ou non,ils sont toujours là
tout près,attendant juste notre feu "vert",celui de la guérison,de notre guérison.
Pour mon chemin de guérison,c'est ce qui m'a le plus aider,ma foi en eux,associé à mon guide intérieur.
Il y a et y a eu aussi les guides de la vie,
qui sont ces personnes vers qui vous allez vous diriger ou que vous aller rencontrer au coin de la rue
et qui à cet instant seront là pour vous"délivrer"un message nécessaire à la suite de votre chemin.
C'est pour tout cela qu'il est important de s'ouvrir à soi,aux autres,à la vie et tout ce qu'elle nous offre.
Car c'est de cette manière que nous sommes guidés,
d'en haut et d'en bas,
en douceur et dans la joie,
sur le chemin que nous sommes venu incarné.
 
pour le respect de ces êtres lumineux,
pour le respect de leurs aide mère-veilleuse,
pour le respect de la vie que j'ai choisi ,
pour le respect d'incarner ce que "je suis",
je leur dis merci et gratitude à l'infini

Commentaires (1)

Lune
  • 1. Lune | 07/09/2014
<3

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×